Mexique

Après un mois en Colombie et le partage avec les copains, il paraissait trop difficile de rentrer et de ne pas profiter d’un dernier passage au pays d’adoption de la Viv’ – le Mexique -.

Aussitôt dit aussitôt fait, billet d’avion de retour pris depuis Mexico DF après une petite semaine avant un dernier changement de plan?

Cela ne sera pas le cas. Mexico et Oaxaca seront donc bel et bien nos dernières étapes du voyage d’une vie qui aura à jamais transformé « Le Bateau » et sa « Boite à Paroles »…

 

 

Pérou

Paradoxale est peut-être la meilleure manière de décrire notre passage d’un peu plus de 3 semaines au Pérou. Si on a vécu des moments très forts qui resteront sans aucun doute parmi les plus marquants de notre tour du monde, on n’a pas réellement eu de coup de cœur pour le pays. Phénomène difficile à expliquer, mais il n’y a pas eu ce petit déclic qui fait parfois la différence. Pourtant, nombreux sont les voyageurs croisés qui nous avaient vanté le Pérou comme une de leur meilleures expériences. Après tout, il en faut pour tous les goûts donc autant se concentrer sur les temps forts de notre passage.

Toujours en compagnie de notre Romiki international, on décide de se lancer dans le plus grand défi de notre tour du monde. Un trek de 9 jours, 170 kms, 3 cols dont un culminant à 4660m, et des dénivelés de 1000m (positifs et négatifs) dans la même journée presque la moitié du temps. On peut être en droit de se demander pourquoi une telle motivation, nous qui ne sommes pas spécialement orientés défi personnel? C’est en fait le moyen le moins touristique pour arriver au Machu Picchu, malheureusement victime de son succès et pouvant ressembler plus à une fourmilière de touristes qu’à un site inca. Pour parfaire le tableau, cela nous permet d’arriver le 2ème jour sur le site inca du Choquequirao, aussi baptisé « El Otro Machu ». Et celui-ci n’étant accessible que par une randonnée assez exigeante de plusieurs jours, on se retrouve presqu’en permanence seuls sur le site. Sensation exceptionnelle! Pas vraiment fins connaisseurs des treks longue durée, on improvise sur un après-midi la location du matériel (tente, sacs de couchage, réchaud, etc) et les courses pour subvenir à nos besoins pendant quelques jours. Avec un objectif de 10 kgs max/personne, on finit par boucler les sacs à 2h du matin à environ 15 kgs chacun. On est confiants pour la suite… Heureusement, on arrive à louer les services d’une mule pour les premières 48h, le temps d’entamer les vivres et de s’alléger. Il semble donc que prendre entre autres 2kgs de carottes et 3kgs de tomates ne soient pas la liste idéale pour un trek? Mais au-delà de cet apprentissage pertinent pour l’avenir, les paysages traversés sont renversants, les sites incas nous donnent matière à penser sur la vie de ces peuples anciens dans des parties si reculées du monde, et on fait aussi des rencontres incroyables avec les populations locales chez qui on pose notre tente. Le meilleur souvenir restera le dîner d’anniversaire dans une famille où l’on découvre le Pachamanca: barbecue péruvien où l’on cuit la viande entre des pierres brûlantes que l’on enfouit ensuite sous de la terre -hygiène quand tu nous tiens… Et la particularité ici est que tout le plaisir est de « manger comme un condor », comprendre à la main pour être sûr d’avoir de la viande partout sur le visage et les mains. Un concept que Romain et la Boite à Paroles n’hésiteront pas à exporter à leur retour! 

Mais c’est aussi l’immersion dans la vie rurale péruvienne que l’on a adoré.  Bien sûr les fermes traversées pendant le trek, reculées au fin fond de la montagne, nous ont marqués mais on avait déjà eu une introduction assez brutale à la réalité de la campagne dès nos premières heures dans le pays. Notre bus pour traverser la frontière Bolivie – Pérou est en effet arrêté à une cinquantaine de kms de Cusco par un barrage de villageois interdisant le passage à tous les véhicules. Les revendications sont l’accès à l’eau potable et surtout l’absence de professeurs qui empêchent l’éducation de toute une génération. C’est l’opportunité pour nous de mieux comprendre les problèmes qui rongent le pays et de voir la détresse de ces personnes qui n’en restent pas moins adorables en nous offrant de partager leur soupe dans la rue comme des camarades. Sur une note plus joyeuse, on a aussi la chance d’être présents pour la fête nationale dans un village 100% authentique de la région centrale des montagnes. Bonne humeur et joie de vivre dans les rues avec une fanfare de saxophones et les danseurs en tenue traditionnelle. On sympathise avec quelques protagonistes et sans même avoir le temps de réaliser, on se fait entraîner dans le défilé pour une danse endiablée. La foule éclate de rire et scande des « gringos » tout le long. Beau moment de solitude mais on n’est pas prêts de l’oublier en tout cas!

C’est donc avec quand même d’excellents souvenirs que l’on quitte le Pérou. On aura fini par une semaine sur la côte Pacifique pour se reposer, plus fatigués qu’on ne le pensait par le trek et sûrement aussi par les plus de 10 mois de voyage. À nous l’Equateur, on a vraiment hâte de découvrir ce pays.

Voyageusement vôtre,

La Boite à Paroles voyage avec son Bateau

 

Notre itinéraire détaillée au Pérou:

  1. Lac Titikaka; 2. Cusco; 3. Trek de Choquequirao; 4. Machu Picchu; 5. Ayacucho; 6. Huancayo; 7. Huancavelica; 8. Lima; 9. Huanchaco; 10. Mancora; 11. Passage de frontière pour l’Equateur.

Capture d_écran 2017-08-06 à 19.19.01

I. Cusco:

IMG_8725
Route barrée par les villageois sur la route de Cusco. On restera bloqués de 4h du matin à 17h de l’après midi.
IMG_8723
Les grands moyens.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Architecture cusquenienne sur la place principale de Cusco.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Canot’s brothers à Cusco.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le Bateau, cette poseuse!

II. Trek de 9 jours Choquequirao – Machu Picchu:

IMG_3550
Aperçu de ce qui nous attend! A regarder cet itinéraire ça ne donnait pas envie de commencer… 🙂

Jour 1: 24 kms, 850m dénivelé positif, 1600m dénivelé négatif. Col: 1 Col de Cachora à 3200m.

DCIM100GOPRO
C’est parti! Tout sourire.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue du col de Cachora avec Chiquito et sa mule avec nos 30 kgs sur le dos (seulement pour les deux premiers jours). Etoile jaune = notre campement de ce soir. Etoile rouge = les ruines de Choquequirao notre destination de demain.
IMG_8739
Camping life. Notre tente semblait la plus organisée du camping…

Jour 2: 10kms, 900m dénivelé positif, 100m dénivelé négatif. Visite de la partie haute des ruines de Choquequirao : le « Berceau d’or » en Quechua. Col: 0 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La récompense, le site Inca de Choquequirao. Il s’agit ici de la partie haute avec vue sur la place centrale du site.
DCIM100GOPRO
On est contents d’y être!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les Incas ne plaisantaient pas avec le choix du lieu, inaccessible étant le mot d’ordre. Vue de la place centrale de l’autre coté.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sans bâton, tu ne fais pas partie du club. Seule la Boite à Paroles avait pensé en louer à Cusco…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
De la marche, toujours…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Observation du chemin parcouru pendant 2 jours. L’étoile jaune est le col de Cachora passé la veille…

Jour 3: 12 kms, 500m dénivelé positif, 1000m dénivelé négatif. Visite de la partie basse des ruines de Choquequirao. Col: 1 col de Choquequirao à 3400m environ. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue sur les terrasses du Choquequirao enfouies dans la jungle. Partie basse des ruines avec au milieu à droite notre camping et en haut la place principale visitée la veille.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Boys meditation devant les terrasses du bas de Choquequirao.
DCIM100GOPRO
La Boite à Paroles n’a pas résisté à une dernière visite de la partie haute des ruines avant de reprendre la marche! Col situé en haut des ruines sur la photo (étoile jaune)…
Col de Choquequirao
Col de Choquequirao à 3272m avant notre descente de plus de 1000 de dénivelé négatif
img_8764
On est partis pour la descente! Ce soir nous dormons au niveau de la rivière en contrebas. Demain au niveau de l’étoile jaune. Après demain passage du col San Juan (étoile rouge) à 4150m.

Jour 4: 6 kms, 1000m dénivelé positif, 0m dénivelé négatif. Col: 0 🙂

DCIM100GOPRO
3h de montée pour 6Kms et 1000m de dénivelé, c’est dur mais grosse perf’ de la troupe!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Arrivée à la ferme, détente bien méritée pour le reste de la journée.

Jour 5: 11,5 kms, 1000m dénivelé positif, 600m dénivelé négatif. Col: 1 Col San Juan à 4150m…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le réveil, jamais facile mais paysage de carte postale. La tête dans les nuages.
LEYB1495
Quelques nuages pour une vue magnifique.
DCIM100GOPRO
Les yeux s’ouvrent petit à petit.
DCIM100GOPRO
Et bim… Col San Juan done!
DCIM100GOPRO
Enfin, la descente. Nous dormirons en bas près de la rivière dans le village de Yanama.
DCIM100GOPRO
Piggie, le nouveau pote de Romain.

Jour 6: 16 kms, 1200m dénivelé positif, 1150m dénivelé négatif. Col:1 col de Totora à 4660m!  Point culminant de ce trek.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Seul au monde dans la cordillère des Andes. 300m en bas environ du col de Totora.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Romain n’oublie pas de poser.
DCIM100GOPRO
Enfin le col de Totora. Point culminant du trek à 4660m! 
IMG_8788
Vue de l’autre coté du col… Une énième vallée aux paysages incroyables!
IMG_8796
Dodo dans le jardin d’habitant du village de Totora. Le dîner du soir, grande spécialité Quechua: la Pachamanca.
IMG_8797
Pachamanca = Plat de viande et légumes (boeuf et pdt pour nous). Trous dans le sol recouvert des pierres brulantes pour une cuisson au « four » façon Incas :-).

Jour 7: 22 kms, 0m dénivelé positif, 1500m dénivelé négatif. Col: 0 🙂

DCIM100GOPRO
On commence à sentir les kms, mais on reste motivés!

Jour 8: 22 kms, 800m dénivelé positif, 900m dénivelé négatif. Col: 0 🙂 

FullSizeRender.jpg
Dernière journée avant le Machu Picchu. Invisible sur la photo mais situé au niveau de l’étoile jaune (visible a l’oeil nu). 🙂

Jour 9: Machu Picchu (enfin!).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Réveil à 4h30 du matin pour éviter la foule (en fait pas possible!) et la chaleur.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Premiers rayons sur le Machu.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
L’équipe arrivée entière après 9 jours de marche, 170 kms, 3 cols et beaucoup trop de dénivelés positifs…

Région centre des hauts-plateaux:

IMG_8876
Fiestas Patrias au village de Huancavélica.
IMG_8887
Fanfare et danseurs, let’s party!
IMG_8891
On se fond dans la masse…

 

Côte nord entre Huanchaco et Mancora:

IMG_8959
Plage de Huanchaco avec les fameux bateaux traditionnels « caballitos totora ».
IMG_8962
Cocktails sur la playa de Huanchaco.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Petit-déjeuner avec une vue à Mancora.
IMG_3599
Chill à la piscine de notre hôtel de Mancora. On restera 4 jours…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Un surfer est né, 1er cours.

 

IMG_8973
Bling bling à Mancora. Lieu de la « jet set » Péruvienne selon le Lonely… On repassera pour ce côté la :-).

« J’aime les panoramas ».

En hommage à ce bon Hubert Bonisseur De La Bath,  nous avons voulu partager nos plus beaux panoramas avec vous.

On espère que vous vous délecterez de ces images délicieuses prises à 180 degrés :-).

IMG_9343 copie
Isla Providencia – Colombie
IMG_E9341 copie
Cayo cangrejo – Isla Providencia Colombie
IMG_9384 copie
Couché de soleil de l’auberge- Isla Providencia Colombie
IMG_9173 copie
Désert de Tatacoa – Colombie
IMG_9109 copie
Balade en Jeep dans les environs le 2ème jour de San Augustin – Sud Colombie
IMG_9046
Quito
IMG_9008
Lagoon de Quilotoa, point de départ de notre dernier trek du voyage
IMG_9014
Boucle de Quilotoa. Un trek de 3 jours nous faisant découvrir les paysages Equatoriens
IMG_8996
Marche de 6h dans le parc Las Cajas près de Cuenca – Equateur
IMG_8935
Huancavenica – Village de l’alti plano Péruvien – Pérou
IMG_8816
Jour 9 du Trek – Enfin au Machu Pichu au lever du jour – Pérou
IMG_8789
Col de Totora, notre point culminant du trek à 4660m – Jour 6 du trek de Choquequirao au Machu Pichu – Pérou
IMG_8779
Col St Juan – 4060m d’altitude – Jour 5 du trek – Pérou
IMG_8771
Maizal – camping chez l’habitant à 3200m – Pérou
IMG_8767
Ruines Incas sur le chemin du Machu Pichu – Pérou
IMG_8761
Ruines de Choquequirao – 3050m – Pérou
IMG_8755
Ruines de Choquequirao – 3050m – Pérou
IMG_8713
Isla del Sol – Lac Titikaka en Bolivie
IMG_8704
Cérémonie du drapeau à la Paz. Belle approximation latine lors de l’exercice… Bolivie
IMG_8665
La Pampa – autre aspect de la jungle Bolivienne. Plus relax en se baladant en bateau. Amazonie Bolivienne
IMG_8643
Vue de notre camp de la Pampa – Amazonie Bolivienne
IMG_8589
Les fourmis au travail – Amazonie Bolivienne
IMG_8573
Notre camp pour la nuit en pleine selva – Amazonie Bolivienne
IMG_8547
Camp de départ plus « civilisé » dans la selva – Amazonie Bolivienne
IMG_8606
La Selva (jungle) – Amazonie Bolivienne
IMG_8377
Potosi et sa montagne d’argent – Bolivie
IMG_8315
Salar d’Uyuni au lever du soleil – Bolivie
IMG_8340
Salar d’Uyuni – Bolivie
cropped-cropped-img_8264.jpg
Laguna colorada – Sud Lipez en Bolivie
IMG_8197.JPG
Laguna Chaxa – Désert Atacama – Chili
IMG_8236
Désert d’Atacama, les Andes et le Licancabur en fond – Chili
PANO_20170618_144958
Valle de la muerte – Désert d’Atacama – Chili
IMG_8193
Seul pour la nuit dans le désert de sel d’Atacama – Chili
IMG_8169
Spot de nuit – Désert d’Atacama – Chili
IMG_8181
La vallée de la lune – Désert d’Atacama – Chili
IMG_8054
Vallée de l’Elqui – 1er contact avec les Andes – Chili
IMG_8118
Valparaiso – Chili
PANO_20170616_152348
Valparaiso – Chili
IMG_7902
Ile de Paques – Premières rencontre avec les Moaïs – Chili
IMG_3992
Huahine – Polynésie Française
IMG_7860
Sofitel de Moorea… Encore merci les copains! – Polynésie Française
IMG_7865
Point culminant de Moorea – Polynésie Française
IMG_7800
Papeete, chaleureusement accueilli par Claire et Patrick – Polynésie Française
IMG_7550
Emplacement de choix pour la nuit – Nouvelle Zélande
IMG_7511
Nouvelle Zélande
IMG_7501
Milford Sound – Nouvelle Zélande
IMG_7400
Point culminant du « Route Burn » trek – Nouvelle Zélande
IMG_7362
Nouvelle Zélande
IMG_7505
Nouvelle Zélande – ile du sud
IMG_7130
Route d’Australie après le passage de la tempête Debbie
IMG_7271
Sydney – Australie
IMG_7245
Blue Mountains – Australie
IMG_7007
Visite de la « King’s Valley » – Beechworth – Australie
FullSizeRender 5
Après midi sur la plage « Little Cove » – Noosa Head en Australie
FullSizeRender 10
Sunshine Coast – Australie
FullSizeRender 3
Ile aux lapins – Cambodge
FullSizeRender 23
Ile aux lapins – Cambodge
FullSizeRender 4
Ninh Binh, baie terrestre du Vietnam. Notre « homestay » perdu au fond à gauche du chemin 🙂
FullSizeRender 2
Visite des alentours de Hoï Anh – Vietnam
IMG_6402
Baie d’Halong – Vietnam
IMG_6384
Village flottant près de l’ile de Cat Ba – Vietnam
FullSizeRender
Elevage de poissons – Ile d’An Binh au Vietnam
FullSizeRender 7
Luang Prabang – Laos
FullSizeRender
Luang Prabang – Laos
FullSizeRender 3
Point de vue du village de Nong Khiaw – Laos
FullSizeRender 11
Lac Inle – Myanmar
IMG_5824
Lever de soleil sur Bagan – Myanmar
IMG_5900
Coucher de soleil sur Bagan – Myanmar
IMG_5798
Merry Xmas – El Nido Philippines
fullsizerender-7
Cabo beach – Coron – Philippines
fullsizerender
Las Cabanas – El Nido – Philippines
fullsizerender-40
Cité Interdite – Pékin
img_5158
Grande Muraille – Gubeikou
fullsizerender-39
Terra cotta army – Xian
fullsizerender-34
« Montagne d’Avatar » – Zhangjiaje – Chine
fullsizerender-42
Baie de Hong Kong
fullsizerender-37
Xingping – Province de Yangshuo – Chine
img_5623
Trek des gorges du saut du Tigre – Yunnan – Chine

fullsizerender-48Temple bouddhiste – Kyoto

fullsizerender-3
Vallée de l’Iya – Shikoku – Japon
fullsizerender-33
Oki Beach sur Shikoku – Japon
img_4635
Kamikochi – Alpes Japonaises
img_4641
Kamikochi – Alpes Japonaises
img_4117
Spot de camping – Ih Gadzrin Chuluu – Mongolie
img_4148
The White Stupa – Mongolie
img_4194
Désert de Gobi – Mongolie
img_4239
Désert de Gobi – Mongolie
img_4247
Désert de Gobi – Mongolie
img_4249
Hermen Tsav – Mongolie
img_4248
Hermen Tsav – Mongolie
img_4250
Hermen Tsav – Mongolie
img_4283
Orkhon Vallée sous la neige après la chaleur du Gobi… – Mongolie
img_4307
8 Lakes – Orkhon Vallée – Mongolie
img_4316
8 Lakes – Orkhon Vallée- Mongolie
img_4305
Parc Naturel – Orkhon Vallée – Mongolie
img_4339
Parc Naturel – Orkhon Vallée – Mongolie
img_4342
3 jours a cheval dans l’Orkhon Vallée – Mongolie
img_4368
Spot pour le déjeuner – Sortie de l’Orkhon Vallée – Mongolie

fullsizerender-4Novosibirsk – Russie

img_3914
Lac Baikal – Russie
img_3955
Lac Baikal – Russie
img_3935
Couché de soleil sur le lac Baikal – Russie

Cambodge

Le Cambodge sonne la fin de notre vagabondage asiatique puisque la prochaine destination est l’Australie. Nous voilà donc face à un premier bilan de notre tour du monde, et pas des moindres, car cela fait 6 mois que nous sommes partis, soit la moitié de notre voyage.

C’est dans un esprit de transition, déjà un peu la tête ailleurs et avec seulement 12 jours devant nous que l’on a abordé le Cambodge. Heureusement cela n’a rien enlevé aux charmes de ce pays qui nous a surpris par sa diversité. D’abord la région littorale sud-est où la ville de Kep, et sa délicieuse spécialité de crabe bleu, nous a servi de base pour découvrir les environs. On est désormais incollables sur le fameux poivre de Kampot après avoir visité une plantation et en avoir dégusté sous toutes ses coutures. Mais surtout, on s’est échappés sur l’île de Koh Tonsay (ou île aux lapins) à 30mins de bateau et autant dire que la Thaïlande n’a qu’à bien se tenir. Petit paradis isolé sans électricité, bungalows et transats sur la plage, peu de touristes, eau turquoise. On ne s’y attendait pas spécialement au Cambodge, la bonne surprise de notre voyage! On a ensuite mis le cap au nord-ouest, direction Battambang. On découvre la campagne en scooter qui rivalise presque avec la beauté sauvage du Laos: terre couleur ocre, végétation luxuriante, jolies petites maisons et villages le long des rivières. On fait aussi l’expérience du cirque Phare Ponleu Selpark, expérience à part entière, qui aide les jeunes à sortir du cauchemar de la période des Khmers rouges. Très bon moment qui a séduit notre Boite à Paroles, plutôt inquiet au départ du traquenard dans lequel je le trainais. Bien sûr, on a continué sur l’incontournable Angkor et ses temples. C’est à vélo que l’on a parcouru quelques 40kms pour se balader à travers ce site grandiose, sous un accablant 35 degrés. Par chance, on n’a pas eu à faire face aux hordes de touristes chinois que bon nombre de voyageurs rencontrés nous avaient décrit. On a ainsi pu profiter pleinement de l’ensemble des temples (petits et grands) à notre rythme, appréhender la singularité de chacun et imaginer l’immensité de ce que fut le royaume d’Angkor. Finalement, on ne passera qu’une journée à Phnom Penh pendant laquelle on se concentre principalement sur l’Histoire, avec la visite de la prison S-21 qui servait encore il y a 40 ans, très troublant! 

Ces quelques mois sont passés tellement vite, même si on a pris bien soin de savourer chaque moment ayant conscience du caractère exceptionnel de cette aventure. On a l’impression d’être partis il y a peu de temps, mais paradoxalement on a aussi vécu parmi les moments les plus intenses de notre jeune vie! Tellement de découvertes, de rencontres, de moments inattendus, d’incompréhension linguistique, d’heures dans les transports, de fous rires, de moustiques tigres, de langage des signes etc… On s’est prêtés au jeu des 3 meilleurs souvenirs et bien sûr on n’en avait aucun en commun. Mais on est tombés d’accord pour dire que finalement ils se valaient bien tous. Et cela peut être un détail, mais l’accueil chaleureux, curieux et naturel que l’on a reçu quelque soit le pays, veut dire beaucoup pour nous. C’est d’un œil nouveau que nous abordons nos différentes rencontres, en nous inspirant de cette simplicité qui nous a été offerte jusqu’ici. Cette mi-annéé est déjà inoubliable et cette fois-ci on parle d’une seule voix!

On ne peut qu’espérer que la suite nous réserve les mêmes bonnes surprises. Australie, here we are et à nous le road trip en van, inutile de dire que l’on est surexcités!

Voyageusement  vôtre.

La Boite à Paroles voyage avec son Bateau 

Notre itinéraire:

  1. Kep – 2. Battambang – 3. Siem Rap/Angkor – 4. Phnom Penh

Capture d_écran 2017-03-25 à 14.54.07

1. Kep

Fameux crabe bleu de Kep
Premier message de bienvenue au Cambodge

Plage de Kep
La plage de Kep

Balade en vélo dans les alentours de Kep
Visite des environs de Kep

Marché de Kep
Marché aux crabes de Kep en fin de journée

IMG_6708
Visite d’une plantation de poivre de Kampot, réputé l’un des meilleurs aux mondes
 

En route pour l'ile aux lapins
Traversée de Kep à l’ile aux lapins

L'ile aux Lapins
Notre coin de plage sur l’ile aux lapins

L'ile aux lapins
Koh Tansai – L’ile aux lapins

FullSizeRender 25
L’influence française toujours présente à Kampot
2. Battambang

FullSizeRender 11
Ancienne maison du gouverneur français de Battambang

FullSizeRender 38
Le Bateau dans sa splendeur

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Découverte de la campagne environnante de Battambang

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Découverte de la campagne environnante de Battambang

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Découverte de la campagne environnante de Battambang

IMG_6820
Le cirque Fare Ponleu Selpark
3. Siem Rap / Angkor

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Site d’Angkor – Srah Srang

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Site d’Angkor – Ta Prohm

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La Boite à Paroles

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Site d’Angkor – Bayon

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Site d’Angkor

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Site d’Angkor

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le Bateau, un brin fruité

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Site d’Angkor

IMG_6840
Site d’Angkor – Porte nord du Bayon

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Site d’Angkor – Entrée d’Angkor Wat

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Site d’Angkor – Angkor Wat
4. Phnom Penh

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La prison S21 – Ancien centre de détention des Khmers rouges

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La prison S21 – Ancien centre de détention des Khmers rouges

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La prison S21 – Ancien centre de détention des Khmers rouges

FullSizeRender 2
Le Bateau en grande forme
 

 

Laos

Après avoir passé des moments sans plus compter la gentillesse réservée par les birmans, nous traversons le nord de la Thaïlande en quelques jours pour rejoindre le Laos où nous restons deux semaines. C’est la première fois que nous traversons à pied des ponts pour changer de pays et l’expérience est saisissante. On réalise vraiment que les frontières ne sont pas seulement géographiques mais séparent véritablement des mondes différents.

En effet, le Laos n’a pas trouvé la même place dans nos cœurs que tous les pays précédents. La nonchalance ambiante chez les Laotiens, ajoutée aux difficultés d’avoir des relations authentiques, créent une certaines distance avec les personnes rencontrées empêchant de dépasser la simple relation « touriste-laotien » à notre grand regret. En plus, la barrière de la langue qui nous suit depuis notre départ est un vrai handicap. C’est rageant de ne pas pouvoir discuter dans un village avec des locaux qui s’avèrent quand même parfois adorables et accueillants.

Une fois qu’on connaît les règles du jeu, on apprécie la beauté du pays ainsi que son rythme de farniente dicté par les laotiens eux-mêmes. Bien sûr, la rencontre avec le Mékong est un moment exceptionnel lors de notre séjour en bateau pour rejoindre Luang Prabang depuis la frontière thaï. Entre les montagnes de jungle, on découvre la puissance de ses flots marron qui ne donnent pas vraiment envie d’aller faire un plouf… L’activité fluviale est intense avec les pirogues qui défilent, les enfants nus qui jouent sur le sable et les chercheurs d’or avec leur filet. L’arrivée à Luang Prabang continue de nous conquérir puisque c’est sûrement une des villes les plus agréables que l’on ait faite. On reconnaît bien la patte française dans le style colonial des maisons et aussi dans la présence de boulangeries. Manger un sandwich baguette ou un croissant nous a rarement fait autant plaisir, et le vendeur de tarte aux citrons a vu son chiffre d’affaires exploser pendant que le petit Pierre-Antoine était en ville! On finit par des villages reculés, nichés entre la rivière et les montagnes où l’on retrouve les maisons traditionnelles en bambou sur pilotis. On renoue avec une vision du temps différente où l’on profite de la vue depuis notre hamac et on se balade dans les villages alentours à quelques heures de marche. On profite aussi de la fête du village où chaque tir de pétards est suivi d’une ronde d’applaudissements et où les mauvais esprits sont chassés au tir à la carabine.

Pour finir sur une petite anecdote, on a fait l’expérience en vélo du goudron qualité chinoise. Sa particularité est qu’il fond sous la chaleur et devient une nappe d’huile de vidange. Ne pouvant pas croire que ça puisse exister, comme des gros losers on n’a pas hésité à rouler dessus pendant 1km. Résultat des courses, des pieds au haut des cuisses remplis de goudron et la tentative de nettoyer au jet d’eau ne fait qu’empirer les choses. Ça aura le mérite de faire bien rire tous les laotiens qu’on croise ensuite (on soupçonne qu’ils se moquent bien de nous surtout, mais laissons la place au doute), tous hilares à notre passage…

Maintenant direction le Vietnam avec l’arrivée de guests spéciaux pour découvrir ce nouveau pays: Papa et Maman du petit Bateau.

Voyageusement vôtre,

La Boite à Paroles voyage avec son Bateau

Notre itinéraire depuis la frontière Birmane:

capture-decran-2017-02-07-a-16-05-09

Chiang Mai, escale en Thailande: agréable mais trop touristique à notre goût

img_6014
Traversée du pont de l’amitié Birmanie – Thailande

img_6029
Les temples de Chiang Mai, un tous les 100 mètres
 

img_6084
Petit aprèm au bord du lac sur notre cabanon flottant

img_6061
Première (et sûrement dernière) expérience des poissons qui mordillent les pieds
Croisière sur le Mékong pour l’anniversaire de la Boite à paroles

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les rives du Mékong

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Détente à l’hotêl pour son anniversaire  

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les petites filles de notre capitaine de bateau
Luang Prabang

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Wat près du Royal Palace Museum

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Cascade de Kuang xi

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Cascade de Kuang xi

 

img_6238

Muang Ngoy, Nongkhiaw et leurs alentours- villages du nord Laos

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Trek dans les alentours de Muang Ngoy

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Petit cadeau à deux enfants du village – Village Ban Hoy Sen

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Village Ban Hoy Sen

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Pêcheurs du village de Ban Hoy Sen

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Viewpoint de Nongkhiaw

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nongkhiaw au levé du jour

Birmanie

On avait la Birmanie sur notre liste depuis déjà 5 ans, lorsque l’on avait passé 6 mois en Inde. On voulait profiter de la récente ouverture du pays au tourisme mais n’ayant pas su résister à l’attraction de l’Inde, on avait reporté ce voyage. C’est maintenant chose faite après environ 15 jours à sillonner les routes en bus…

L’arrivée à Yangon a été une immersion directe dans le manège birman. Hommes et femmes en longyi (tissu traditionnel porté en « jupe longue »), motos pétaradantes, nuée de gamins jouant dans la rue, odeurs d’épices qui flottent dans les rues, soleil brûlant sur les toits de tôle, visages peints de thanaka (poudre couleur sable pour se protéger du soleil), et l’affreux béthel laissant un sourire rouge pourpre sur les quelques chicots ayant survécu aux années de chique. Pas de doute, on est tout de suite pris dans le rythme du pays et ravis de plonger au cœur de cette culture qui par certains égards nous rappelle l’Inde du Sud qu’on avait beaucoup aimé.

Et si Yangon peut s’avérer un peu oppressante, la suite de notre voyage nous a paru un havre de sérénité où les paysages sont magnifiques, les choses simples et les birmans adorables. À Bagan, l’impression d’être hors du temps en se promenant en scooter électrique (tombé en panne deux jours de suite…) à travers les temples, à la recherche du meilleur endroit pour observer les couleurs rougeoyantes du coucher de soleil. Pour rejoindre le lac Inle et malgré une Boîte à Paroles pas en grande forme niveau estomac, on a opté pour un trek de 3 jours à travers la campagne birmane où l’on a vu vivre les populations locales: cultiver les champs (riz, lentilles, piments, avocats, blé), construire leur maison en bambou, tisser des écharpes à vendre au marché, etc… Expérience incroyable où l’on se rend bien compte des conditions de vie plus que rudimentaires ainsi que du retard de développement du pays dû à la situation politique des dernières décennies. En tout cas on aura mérité notre lac Inle qui a été une récompense parfaite à nos 60km chaudement parcourus. Les balades en pirogue à travers les jardins et villages flottants, les marchés, les ateliers de tisserands, les pêcheurs avec leur filet si particulier ou encore les multiples pagodes et monastères donnent un caractère unique au lac. On clôture par une descente dans le sud du pays pour traverser en Thaïlande car on apprend que dans le nord les routes sont fermées aux touristes. Décidément le pays est encore bien loin de la stabilité avec tous les conflits ethniques dont on a entendu parler. D’ailleurs notre itinéraire est donc assez classique avec les incontournables du pays mais on n’est pas gênés par les touristes car les espaces sont très vastes à Bagan ou Inle.

Pour finir sur le plan personnel, on a un peu accusé le coup niveau maladie puisqu’à nous deux on a du être 10 jours malades. Rien de trop grave, puisqu’on a survécu! Et surtout, on a été très contents de croiser Toum & Eme à Yangon pendant 4 jours. C’était court mais ça faisait bien plaisir d’être ensemble et on n’a qu’un regret, ne pas avoir testé l’unique boîte de nuit de la ville, j’ai nommé le Pionneer…

Voyageusement vôtre,

La Boite à Paroles voyage avec son Bateau

Notre trajet

capture-decran-2017-01-23-a-21-24-36

Yangon, avec les copains pour nos premiers pas dans le pays

img_5811
Promenade dans la ville à travers les nombreuses pagodes
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Paya Schwedagon
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue de Yangon depuis le bateau

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bagan

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Lever du soleil, le premier depuis que l’on est partis!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Toujours le lever du soleil, pour une fois qu’on était debout aussi tôt on  en a profité…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La Pij, le rider

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Trek de Kalaw à Inle, et le lac Inle

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A vos salades!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Famille qui nous invite à prendre le thé dans leur maison en bambou
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Mamie fait du tissage
fullsizerender
la team du trek

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

img_5959
Dernière balade sur le lac Inle

Hpa-An: Dernière étape avant notre passage en Thaïlande

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Monastère perché près de Hpa-An
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Buddha du monastère perché
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Temple dans Sadan cave
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Passage en bateau à Sadan cave 
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Rencontre à Sadan cave

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Birmans en habits traditionels Khan
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Buddha garden

Les Philippines

Les Philippines… Les vacances dans les grandes vacances…

On les attendait impatiemment après 3 mois de sac à dos en Asie à bouger en permanence, se galérer parfois dans les transports et pouvoir (enfin!) ranger la doudoune pour quelque temps. En plus on a eu la chance de recevoir la visite de la famille Valentin qui nous ont honorés de leur présence pour Noël et le Nouvel An, on était donc super heureux d’être tous ensemble à l’autre bout du monde.

On s’est fait plaisir entre Coron pendant 4 jours et El Nido pendant 10 jours. On a durement partagé notre temps entre des excursions en bateau dans les îles voisines, des journées en scooter pour aller sur les plages plus reculées, lorsque que levés trop tard juste prendre un rickshaw pour aller sur les plages alentours, ou encore faire du snorkeling pour observer les poissons et les coraux. La vie nous offre parfois plus dures épreuves on doit le reconnaître. Pour finir en beauté après nos activités harassantes de la journée, on a eu la surprise de pouvoir se délecter de poissons ou crustacés fraîchement pêchés et délicieusement cuisinés. Ce sera la bonne surprise car on avait eu des échos très négatifs sur la gastronomie. Après le même constat pour la Chine, on en vient à penser qu’on est tellement heureux de voyager que l’on se satisfait complètement d’un bon repas simple et que l’on ne regrette pas forcément le côté plus sophistiqué de notre bon pays. Et bien sûr on a dignement fêté Noël et le Nouvel An dans les bars d’El Nido avec les grands classiques au rendez-vous, dodo dans les palmiers pendant la soirée pour certains, lendemain de soirée très dur pour d’autres, bain de minuit involontaire, dégustation de chips pas folles à 4h du mat sur la plage, bref des moments mémorables…

Bien que les Philippines soient idylliques, on va quand même faire un peu nos rabat-joie mais on s’attendait à mieux sur certains points… On s’imaginait des îles moins développées sur le plan touristique où il serait possible d’avoir sa cabane en bois en bordure de plage avec possibilité de se baigner facilement dans une eau cristalline. Au final, on se retrouve vite dans un hôtel en dur, beaucoup de touristes dans la ville ou sur l’eau et du fait de la pauvreté du pays le développement urbain n’a pas été fait dans les règles de l’art. Il faut donc s’échapper (en scooter, bateaux ou rickshaw) pour avoir accès aux lieux paradisiaques ce à quoi on ne s’attendait pas forcément. À croire que l’on devient difficile…

Bon fini de faire nos voyageurs blasés, on a quand même passé deux semaines de rêve en famille pendant lesquelles on a profité à fond. On est bien reposés, ressourcés et prêts à attaquer l’Asie du Sud-Est avec une joie non dissimulée de retrouver nos sacs à dos. Oui, finalement on se rend compte que l’on aime trop être sur la route et ça tombe bien parce qu’il nous reste 9 mois!

En attendant les prochaines aventures, joyeux Noël et bonne année à tous. Vous nous manquez!

Voyageusement vôtre,

La Boite à Paroles voyage avec son Bateau

L’arrivée en avion sur Coron, inutile de dire que l’on était surexcités!

 

fullsizerender-21

Les excursions en bateaux où l’on a vogué de lagons aux eaux bleus turquoises, à des lacs encerclés de verdure et des plages de sable fin…

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

fullsizerender-8

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO
DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO
DCIM100GOPRO
Les plages aux alentours d’El Nido, en scooter ou en rickshaw

fullsizerender-31

fullsizerender-17

fullsizerender-27

fullsizerender-10

fullsizerender-11

fullsizerender-15

fullsizerender-4

fullsizerender-16

Pour finir, nos sessions de snorkeling ont payé puisqu’on a pu voir de beaux coraux avec les petits poissons!

DCIM100GOPRO
DCIM100GOPRO
DCIM100GOPRO