Pérou

Paradoxale est peut-être la meilleure manière de décrire notre passage d’un peu plus de 3 semaines au Pérou. Si on a vécu des moments très forts qui resteront sans aucun doute parmi les plus marquants de notre tour du monde, on n’a pas réellement eu de coup de cœur pour le pays. Phénomène difficile à expliquer, mais il n’y a pas eu ce petit déclic qui fait parfois la différence. Pourtant, nombreux sont les voyageurs croisés qui nous avaient vanté le Pérou comme une de leur meilleures expériences. Après tout, il en faut pour tous les goûts donc autant se concentrer sur les temps forts de notre passage.

Toujours en compagnie de notre Romiki international, on décide de se lancer dans le plus grand défi de notre tour du monde. Un trek de 9 jours, 170 kms, 3 cols dont un culminant à 4660m, et des dénivelés de 1000m (positifs et négatifs) dans la même journée presque la moitié du temps. On peut être en droit de se demander pourquoi une telle motivation, nous qui ne sommes pas spécialement orientés défi personnel? C’est en fait le moyen le moins touristique pour arriver au Machu Picchu, malheureusement victime de son succès et pouvant ressembler plus à une fourmilière de touristes qu’à un site inca. Pour parfaire le tableau, cela nous permet d’arriver le 2ème jour sur le site inca du Choquequirao, aussi baptisé « El Otro Machu ». Et celui-ci n’étant accessible que par une randonnée assez exigeante de plusieurs jours, on se retrouve presqu’en permanence seuls sur le site. Sensation exceptionnelle! Pas vraiment fins connaisseurs des treks longue durée, on improvise sur un après-midi la location du matériel (tente, sacs de couchage, réchaud, etc) et les courses pour subvenir à nos besoins pendant quelques jours. Avec un objectif de 10 kgs max/personne, on finit par boucler les sacs à 2h du matin à environ 15 kgs chacun. On est confiants pour la suite… Heureusement, on arrive à louer les services d’une mule pour les premières 48h, le temps d’entamer les vivres et de s’alléger. Il semble donc que prendre entre autres 2kgs de carottes et 3kgs de tomates ne soient pas la liste idéale pour un trek? Mais au-delà de cet apprentissage pertinent pour l’avenir, les paysages traversés sont renversants, les sites incas nous donnent matière à penser sur la vie de ces peuples anciens dans des parties si reculées du monde, et on fait aussi des rencontres incroyables avec les populations locales chez qui on pose notre tente. Le meilleur souvenir restera le dîner d’anniversaire dans une famille où l’on découvre le Pachamanca: barbecue péruvien où l’on cuit la viande entre des pierres brûlantes que l’on enfouit ensuite sous de la terre -hygiène quand tu nous tiens… Et la particularité ici est que tout le plaisir est de « manger comme un condor », comprendre à la main pour être sûr d’avoir de la viande partout sur le visage et les mains. Un concept que Romain et la Boite à Paroles n’hésiteront pas à exporter à leur retour! 

Mais c’est aussi l’immersion dans la vie rurale péruvienne que l’on a adoré.  Bien sûr les fermes traversées pendant le trek, reculées au fin fond de la montagne, nous ont marqués mais on avait déjà eu une introduction assez brutale à la réalité de la campagne dès nos premières heures dans le pays. Notre bus pour traverser la frontière Bolivie – Pérou est en effet arrêté à une cinquantaine de kms de Cusco par un barrage de villageois interdisant le passage à tous les véhicules. Les revendications sont l’accès à l’eau potable et surtout l’absence de professeurs qui empêchent l’éducation de toute une génération. C’est l’opportunité pour nous de mieux comprendre les problèmes qui rongent le pays et de voir la détresse de ces personnes qui n’en restent pas moins adorables en nous offrant de partager leur soupe dans la rue comme des camarades. Sur une note plus joyeuse, on a aussi la chance d’être présents pour la fête nationale dans un village 100% authentique de la région centrale des montagnes. Bonne humeur et joie de vivre dans les rues avec une fanfare de saxophones et les danseurs en tenue traditionnelle. On sympathise avec quelques protagonistes et sans même avoir le temps de réaliser, on se fait entraîner dans le défilé pour une danse endiablée. La foule éclate de rire et scande des « gringos » tout le long. Beau moment de solitude mais on n’est pas prêts de l’oublier en tout cas!

C’est donc avec quand même d’excellents souvenirs que l’on quitte le Pérou. On aura fini par une semaine sur la côte Pacifique pour se reposer, plus fatigués qu’on ne le pensait par le trek et sûrement aussi par les plus de 10 mois de voyage. À nous l’Equateur, on a vraiment hâte de découvrir ce pays.

Voyageusement vôtre,

La Boite à Paroles voyage avec son Bateau

 

Notre itinéraire détaillée au Pérou:

  1. Lac Titikaka; 2. Cusco; 3. Trek de Choquequirao; 4. Machu Picchu; 5. Ayacucho; 6. Huancayo; 7. Huancavelica; 8. Lima; 9. Huanchaco; 10. Mancora; 11. Passage de frontière pour l’Equateur.

Capture d_écran 2017-08-06 à 19.19.01

I. Cusco:

IMG_8725
Route barrée par les villageois sur la route de Cusco. On restera bloqués de 4h du matin à 17h de l’après midi.
IMG_8723
Les grands moyens.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Architecture cusquenienne sur la place principale de Cusco.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Canot’s brothers à Cusco.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le Bateau, cette poseuse!

II. Trek de 9 jours Choquequirao – Machu Picchu:

IMG_3550
Aperçu de ce qui nous attend! A regarder cet itinéraire ça ne donnait pas envie de commencer… 🙂

Jour 1: 24 kms, 850m dénivelé positif, 1600m dénivelé négatif. Col: 1 Col de Cachora à 3200m.

DCIM100GOPRO
C’est parti! Tout sourire.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue du col de Cachora avec Chiquito et sa mule avec nos 30 kgs sur le dos (seulement pour les deux premiers jours). Etoile jaune = notre campement de ce soir. Etoile rouge = les ruines de Choquequirao notre destination de demain.
IMG_8739
Camping life. Notre tente semblait la plus organisée du camping…

Jour 2: 10kms, 900m dénivelé positif, 100m dénivelé négatif. Visite de la partie haute des ruines de Choquequirao : le « Berceau d’or » en Quechua. Col: 0 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La récompense, le site Inca de Choquequirao. Il s’agit ici de la partie haute avec vue sur la place centrale du site.
DCIM100GOPRO
On est contents d’y être!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les Incas ne plaisantaient pas avec le choix du lieu, inaccessible étant le mot d’ordre. Vue de la place centrale de l’autre coté.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sans bâton, tu ne fais pas partie du club. Seule la Boite à Paroles avait pensé en louer à Cusco…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
De la marche, toujours…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Observation du chemin parcouru pendant 2 jours. L’étoile jaune est le col de Cachora passé la veille…

Jour 3: 12 kms, 500m dénivelé positif, 1000m dénivelé négatif. Visite de la partie basse des ruines de Choquequirao. Col: 1 col de Choquequirao à 3400m environ. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue sur les terrasses du Choquequirao enfouies dans la jungle. Partie basse des ruines avec au milieu à droite notre camping et en haut la place principale visitée la veille.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Boys meditation devant les terrasses du bas de Choquequirao.
DCIM100GOPRO
La Boite à Paroles n’a pas résisté à une dernière visite de la partie haute des ruines avant de reprendre la marche! Col situé en haut des ruines sur la photo (étoile jaune)…
Col de Choquequirao
Col de Choquequirao à 3272m avant notre descente de plus de 1000 de dénivelé négatif
img_8764
On est partis pour la descente! Ce soir nous dormons au niveau de la rivière en contrebas. Demain au niveau de l’étoile jaune. Après demain passage du col San Juan (étoile rouge) à 4150m.

Jour 4: 6 kms, 1000m dénivelé positif, 0m dénivelé négatif. Col: 0 🙂

DCIM100GOPRO
3h de montée pour 6Kms et 1000m de dénivelé, c’est dur mais grosse perf’ de la troupe!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Arrivée à la ferme, détente bien méritée pour le reste de la journée.

Jour 5: 11,5 kms, 1000m dénivelé positif, 600m dénivelé négatif. Col: 1 Col San Juan à 4150m…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le réveil, jamais facile mais paysage de carte postale. La tête dans les nuages.
LEYB1495
Quelques nuages pour une vue magnifique.
DCIM100GOPRO
Les yeux s’ouvrent petit à petit.
DCIM100GOPRO
Et bim… Col San Juan done!
DCIM100GOPRO
Enfin, la descente. Nous dormirons en bas près de la rivière dans le village de Yanama.
DCIM100GOPRO
Piggie, le nouveau pote de Romain.

Jour 6: 16 kms, 1200m dénivelé positif, 1150m dénivelé négatif. Col:1 col de Totora à 4660m!  Point culminant de ce trek.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Seul au monde dans la cordillère des Andes. 300m en bas environ du col de Totora.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Romain n’oublie pas de poser.
DCIM100GOPRO
Enfin le col de Totora. Point culminant du trek à 4660m! 
IMG_8788
Vue de l’autre coté du col… Une énième vallée aux paysages incroyables!
IMG_8796
Dodo dans le jardin d’habitant du village de Totora. Le dîner du soir, grande spécialité Quechua: la Pachamanca.
IMG_8797
Pachamanca = Plat de viande et légumes (boeuf et pdt pour nous). Trous dans le sol recouvert des pierres brulantes pour une cuisson au « four » façon Incas :-).

Jour 7: 22 kms, 0m dénivelé positif, 1500m dénivelé négatif. Col: 0 🙂

DCIM100GOPRO
On commence à sentir les kms, mais on reste motivés!

Jour 8: 22 kms, 800m dénivelé positif, 900m dénivelé négatif. Col: 0 🙂 

FullSizeRender.jpg
Dernière journée avant le Machu Picchu. Invisible sur la photo mais situé au niveau de l’étoile jaune (visible a l’oeil nu). 🙂

Jour 9: Machu Picchu (enfin!).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Réveil à 4h30 du matin pour éviter la foule (en fait pas possible!) et la chaleur.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Premiers rayons sur le Machu.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
L’équipe arrivée entière après 9 jours de marche, 170 kms, 3 cols et beaucoup trop de dénivelés positifs…

Région centre des hauts-plateaux:

IMG_8876
Fiestas Patrias au village de Huancavélica.
IMG_8887
Fanfare et danseurs, let’s party!
IMG_8891
On se fond dans la masse…

 

Côte nord entre Huanchaco et Mancora:

IMG_8959
Plage de Huanchaco avec les fameux bateaux traditionnels « caballitos totora ».
IMG_8962
Cocktails sur la playa de Huanchaco.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Petit-déjeuner avec une vue à Mancora.
IMG_3599
Chill à la piscine de notre hôtel de Mancora. On restera 4 jours…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Un surfer est né, 1er cours.

 

IMG_8973
Bling bling à Mancora. Lieu de la « jet set » Péruvienne selon le Lonely… On repassera pour ce côté la :-).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s