Polynésie Française

Lors de l’élaboration de notre itinéraire, la Polynésie française était la petite folie que l’on voulait se permettre sur notre trajet. Un rêve que l’on partageait tous les deux, la cerise sur le gâteau d’une année qui s’annonçait déjà inoubliable. Cela semblait dommage d’être “si proche” depuis la Nouvelle-Zélande, même si 4000 kms d’océan Pacifique les séparent, et de ne pas y faire un saut. C’est donc decidé, on fera partie de ceux qui ont la chance de pouvoir dire, nous y sommes allés! Mais maintenant que le moment tant attendu est arrivé, les îles Sous-le-vent seront-elles à la hauteur de nos espérances?

Et bien, au-delà! Difficile à croire car on plaçait la barre très haut, mais c’est avec encore plus d’étoiles dans les yeux que l’on quitte la Polynésie. Bien sûr, sans faire preuve d’une grande originalité, on avait en tête les lagons d’eaux turquoise, les cocotiers, les cabanes sur pilotis, les vahinés, les colliers de fleurs, etc… Et de ce point de vue là, on peut dire que l’archipel de la Société rentre bien dans les clichés. Que ce soit la vue aérienne ou une fois les pieds sur la terre ferme, on n’a jamais vu des lieux aussi magnifiques dans la catégorie îles/plages. Expérience incroyable de nager avec une raie manta de 6m environ, se faire frôler par les requins du lagon tandis que l’on barbote, suivre les dauphins dans l’eau à l’aide d’un propulseur, se balader en vélo à traver la forêt tropicale, se rassasier de fruits savoureux et de poisons crus fraîchement pêchés. Bref, un vrai paradis où l’on vit notre rêve pendant deux semaines!

Mais si la Polynésie a dépassé nos attentes, c’est justement parce que l’on a découvert qu’il y avait bien plus que cette image d’Epinal. En effet, les rencontres faites lors de nos séjours sur les différentes îles, nous ont permis de mieux connaître la culture, l’histoire et les croyances. C’est avec passion que nos hôtes à Raiateia ont partagé leur culte du mana (le pouvoir venu de la terre ou du ciel) à travers l’animal fétiche du centpied (équivalent du mille pattes chez nous). Alors qu’une piqûre t’envoie à l’hôpital direct, ils estiment que c’est un honneur d’être piqué, signifiant que tu es élu… Mais aussi la découverte des Jeux du Pacifique où, à Maupiti, on a eu l’honneur d’être en présence du triple champion de lever de pierres. La démonstration en moins de 3 secondes du lever d’une pierre de 180kgs nous a tous laissés bouche-bée! Pour les autres épreuves, la noix de coco est à l’honneur avec entre autres, l’ouverture à la main du plus de cocos possibles, la récolte du plus de chair en 10 min, et autres disciplines exotiques de cet acabi. Et surtout, c’est le merveilleux accueil et la gentillesse de Claire & Patrick à Tahiti qui nous a donné la touche finale pour éclairer notre perception de cette Polynésie bien plus complexe qu’on ne l’imagine aux premiers abords. Toutes leurs lumières nous ont permis de repartir avec une image passionnante de ce lointain territoire français.

Enfin, le point d’orgue de notre séjour est sans conteste la générosité dont ont fait preuve toutes les personnes rencontrées sur notre passage. La condition est la relation d’égal à égal exigée par les Polynésiens où par exemple, le vouvoiement est un signe de supériorité qu’ils ont en horreur. Nous, les petits polis voulant bien faire, on s’est vite fait remonter les bretelles! Mais une fois les régles du jeu comprises, on a expérimenté la plus grande gentillesse et bienveillance. Cela nous a d’ailleurs valu de nous balader d’île en île avec un sachet de 5kgs d’agrumes venus du jardin, original! Sans comparaison possible, le grand prix revient à Claire & Patrick qui nous ont reçus comme des rois à Tahiti et qui ont réellement embelli notre séjour dans ce petit coin de paradis.

Il est maintenant temps de s’envoler vers un autre rêve des plus mystiques, l’île de Pâques… A très vite pour de nouvelles aventures!

Voyageusement vôtre,

La Boite à paroles voyage avec son Bateau.

Notre itinéraire détaillé:

 

Capture d_écran 2017-06-10 à 16.26.09
Iles Sous-le-vent en Polynésie

Maupiti: on débute par la plus petite île de l’archipel, 14 km2 et 1200 habitants, un vrai coin de paradis isolé du monde.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue sur le lagon depuis notre pension familiale
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Balade en vélo autour de l’île, bouclée en 1h étant donné la superficie
DCIM100GOPRO
Bain avec les poissons dans les eaux turquoise du lagon
DCIM100GOPRO
Tour en bateau avec les locaux pour explorer les alentours
DCIM100GOPRO
Quelques beaux coraux toujours intacts

 

DCIM100GOPRO
Observation des bénitiers dans le lagon
DCIM100GOPRO
Dégustation de bénitiers, circuit court!

 

DCIM100GOPRO
Raie Manta d’environ 7m
DCIM100GOPRO
Rencontre des plus sympathiques dans le lagon
DCIM100GOPRO
Expérience incroyable de nager avec elle!

Huahiné: île très naturelle où on a pris le temps de découvrir puisqu’au lieu des 3 jours initialement prévus, nous y sommes restés une semaine à cause des grèves aériennes. C’est là qu’on réalise qu’on relativise beaucoup mieux une grève quand on est coincés sur une île paradisiaque…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Plage à deux pas de notre guest de Huahine
DCIM100GOPRO
Masque dernière génération 

 

DCIM100GOPRO
Eau cristalline, anémones, Nemo, les plaisirs du lagon
DCIM100GOPRO
Baignade dans le lagon à côté de chez nous
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Visite d’une ferme perlière
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Coucher de soleil lova-lova
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On ne se lasse pas des couchers de soleil

Moorea: expérience incroyable au Sofitel grâce aux copains, 24h de folie… La preuve en images! Encore 1000 mercis pour le meilleur cadeau ever!

DCIM100GOPRO
Arrivée de clients de grand standing du Sofitel. Les seuls avec des sacs à dos 🙂
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le Sofitel, son resto et ses pilotis
DCIM100GOPRO
Les ravis!
IMG_7828
Le peignoir…
IMG_7817
…un mode de vie! #lifeismagnifique
IMG_7848
Piscine ou lagon, choix difficile!
DCIM100GOPRO
La classe… Instant baignade
DCIM100GOPRO
Nager au milieu des raies et requins, on prend l’habitude en Polynésie
DCIM100GOPRO
Petits requins à pointe noire.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Même si c’était dur de quitter le Sofitel, on est quand même montés au belvédère profiter de la vue! Difficile à voir sur la photo mais on est en plein milieu d’un champ d’ananas

Tahiti: escale de quelques jours chez Claire & Patrick où l’on a découvert Tahiti dans les meilleures conditions possibles. Si la plupart des voyageurs rencontrés ne gardent pas un très bon souvenir de Papeete, pour nous ça aura été un moment inoubliable grâce à l’accueil aux petits oignons de nos hôtes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Coucher de soleil avec vue sur Moorea à l’horizon
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Plage de sable noir, privilégiée des surfeurs
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Un des Marae de Tahiti, lieu sacré des polynésiens
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Marché dominical de Papeete, il est 6h du mat…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Arc en ciel de poissons
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Toujours le Franc en Polynésie
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Thon rouge façon « boite de nuit » au marché dominical de Papeete.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s