Vietnam

Lorsque l’on a mis au point notre itinéraire, on avait eu quelques doutes sur l’Asie du Sud-Est. On prévoyait 2 mois et demi, est-ce que cela ne serait pas un peu répétitif à la longue, même en changeant de pays? Eh bien le Vietnam nous a mis d’accord et confortés dans notre choix, ça vaut vraiment le coup.

A bas les clichés! Si on redoutait le côté touristique du pays ainsi que le fait d’être pris pour un portefeuille ambulant, on découvre en fait un peuple avec le sourire aux lèvres, riant à gorge déployée, n’hésitant pas à abuser des tapes amicales dans le dos, attentionné… Rien à dire, la joie de vivre et la générosité sont définitivement le mot d’ordre. En plus, ils adorent le concept de famille donc la team baptisée façon locale, Mama, Papa, Bébé et Gendron, a remporté tous les suffrages sur son passage. Bien sûr, que cela n’occulte pas le fait que tout se négocie et que le juste prix n’est qu’un mélange explosif de patience et de duperie. Nous sommes désormais passés experts dans l’art d’être faussement détachés en prétendant partir du magasin pour obtenir le prix souhaité. Sans oublier que nous comptons dans la team le maître incontesté de la négociation, celui qui ne lâche rien, j’ai bien sûr nommé Mister Bon Plan, la Boite à Paroles. Je vous rassure, on s’est quand même fait rouler dans la farine comme des bleus, attendris par une jeune Viet toute mimi qui veut juste nous montrer où elle vit. Par un merveilleux concours de circonstances, elle vit dans un café en bordure d’eau qui propose des balades en bateau que l’on paie le double du prix. Heureux hasard en effet, mais c’est le jeu ma pauvre Lucette.

Si le peuple nous a séduits, ce splendide pays a fini de nous conquérir. Le Vietnam ne manque en effet pas d’atouts avec l’incroyable baie d’Halong ou encore sa baie terrestre tout aussi impressionnante où l’on a jonglé entre une jonque, du kayak et du vélo pour se faufiler entre les pics karstiques. Les charmantes villes à taille humaine dans le centre du pays: Hue où l’on a fait notre 1ère excursion en scooter du voyage. Restera gravé dans nos mémoires, le bonheur de Papa Canot se mêlant au joyeux tumulte des rues encombrées de deux roues, manœuvrant comme un chef son bolide alors que Mama Canot se crispe légèrement, ayant déjà largement pris sur elle pour faire du 2 roues dans cette anarchie totale. Mais aussi Hoi An, qui malgré le côté très touristique, mérite une halte de quelques jours. On a déchaîné notre fièvre acheteuse dans les magasins de tailleur sur mesure, véritable expérience de vie avec les couturières vietnamiennes. Sans oublier d’évoquer ses alentours de rizières et ses plantations de cocotiers, qui semblent être le grenier d’Hanoï. Les grandes villes de Saigon et Hanoï, denses et agitées, où mieux vaut ne pas trop s’attarder si l’on veut garder l’usage de ses poumons ou éviter de se faire couper en deux dans la circulation. Bien sûr, le poids de la triste histoire du Vietnam, pays qui revient de loin, en découvrant les tunnels de Cu Chi. On prend complètement conscience à ce moment de la force de vivre des Viets qui se sont terrés dans des couloirs exigus 10 pieds sous terre, qu’ils ont mis 20 ans à construire, pour échapper au bombardement américain. Au bout de 5 minutes, on se sentait mal, pas sûr que l’on aurait gagné la guerre! Et pour finir, on a retrouvé notre vieil ami le Mékong, laissé quelques semaines plus tôt au Laos. Le bougre a bien changé, immensément large, et connaissant un fort développement industriel le long de ses rives. Qu’à cela tienne, on s’est terrés sur une île au calme, dans un homestay familial où l’on a coulé nos derniers jours tous ensemble en toute tranquillité.

C’est dur de résumer l’enthousiasme évoqué par le Vietnam, surtout que cela nous a permis une mise en perspective intéressante de l’Asie du Sud-Est. Le Vietnam est en effet bien avancé sur ses petits copains, ici pas de maison en bambou qui tienne, quasiment que du dur! Cela a jeté une lumière nouvelle sur les pays visités précédemment. Notamment le Laos qui nous avait déçus, où avec du recul on apprécie finalement mieux la grande tranquillité qui y règne ainsi qu’un Mékong préservé d’un développement effréné.

Voilà, direction le Cambodge où l’on repart sur les routes à deux. On laisse la famille Bateau retourner dans la mère patrie avec plein de bons souvenirs. On a eu une team de choc, pleine d’enthousiasme et avide de découvertes, chapeau bas la famille.

Voyageusement vôtre.

La Boite à Paroles voyage avec son Bateau

Carte détaillée de notre itinéraire sur 3 semaines:

capture-decran-2017-03-01-a-18-51-15

Hanoi

Temple de la littérature et le calligraphe qui se prend légèrement au sérieux
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La maison centrale, ancienne prison construite par les français

Baie d’Halong

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

DCIM100GOPRO
Seuls au monde dans la baie d’halons, qui l’aurait imaginé?

Baie terrestre à Tam Coc

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vélo obligatoire pour se déplacer depuis notre homestay, quelque peu isolé dans la nature
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Notre homestay avec ses bungalows perdus entre les pics karstiques
img_3216
Promenade en barque dans le parc national et ses grottes de 300m de long

Hué

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Palais impérial

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les poseurs

Hoi-An

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Lagoon sur le trajet entre Hué et Hoi-An, les cabanes tchanquées n’ont qu’à bien se tenir
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue depuis le Hai Van pass entre Hué et Hoi-An
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Rizières aux alentours
img_3206
La photo du touriste qui fait plaisir quand même
img_6551
Balade en deux roues dans les alentours, on note les belles chemisettes des garçons au passage…

HCMV et les tunnels de Cu Chi 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Bus local pour se mettre dans l’ambiance
img_6625
Rooftop de l’hôtel des Arts, autre ambiance

Delta du Mékong sur l’île d’An Binh

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

img_6677
Les chemins un peu étroits de notre île

Petit medley de nourritures fort appétissantes dans la rue, pour le plaisir des papilles:


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s